Au premier semestre, le promoteur immobilier VGP a dépassé le consensus : son bénéfice s'est hissé de 17,9 à...

Au premier semestre, le promoteur immobilier VGP a dépassé le consensus : son bénéfice s'est hissé de 17,9 à 62,5 millions d'euros. Le taux d'occupation s'est établi à 100 %. Le taux d'endettement a reculé de 39,4 % il y a un an à 34,9 % aujourd'hui. Les chiffres ont été salués par une belle hausse du cours. VGP a aussi annoncé qu'à partir de 2018, les actionnaires auraient droit à un ratio de redistribution de 40 à 60 %. Techniquement, la tendance est redevenue haussière et le cours approche le sommet de fin décembre, de plus de 96 euros.