C'est le 31 août que le gouvernement français doit présenter officiellement sa réforme du code du travail. Le président Emmanuel Macron en a fait une de ses priorités. Il entend flexibiliser davan...

C'est le 31 août que le gouvernement français doit présenter officiellement sa réforme du code du travail. Le président Emmanuel Macron en a fait une de ses priorités. Il entend flexibiliser davantage le marché de l'emploi dans l'espoir de faire diminuer le chômage. Comme l'Allemagne l'a fait entre 2003 et 2005 avec les réformes " Hartz " - bien que leurs effets restent très discutés. Cette réforme intervient quasi un an après le vote de la première loi travail sous le quinquennat de François Hollande. Cette dernière avait été très contestée, tant dans la rue qu'au parlement. Pour Emmanuel Macron et ses ministres, ce sera aussi un moment crucial. Sur le fond, neuf mesures sont au programme. Les plus importantes visent à donner plus de poids aux accords sociaux conclus en entreprise ; à créer un contrat d'embauche qui soit limité au temps d'un projet ou d'un chantier ; ou encore à plafonner les indemnités en cas de licenciement abusif. Par Jean-Christophe de Wasseige