Angela Merkel a remporté un quatrième mandat lors des élections fédérales dimanche dernier. Elle égale ainsi le record de Konrad Adenauer et d'Helmut Kohl. Mais cette victoire est loin d'être triomphale. Pa...

Angela Merkel a remporté un quatrième mandat lors des élections fédérales dimanche dernier. Elle égale ainsi le record de Konrad Adenauer et d'Helmut Kohl. Mais cette victoire est loin d'être triomphale. Par rapport aux élections législatives précédentes, son parti, la CDU/CSU, passe ainsi de 41,5 % à 34,7 %. Un revers d'autant plus cinglant que l'extrême droite célèbre son retour au parlement allemand, une première depuis 1933. Créditée de 13,3 % des voix, l'Alternative für Deutschland (AfD) devient la troisième force du pays. Le mouvement populiste obtient 94 sièges sur les 700 que compte le Bundestag. La chancelière va maintenant devoir former une nouvelle coalition pour diriger le pays. Le SPD, parti de centre gauche et grand rival d'Angela Merkel, a déjà refusé de discuter avec les conservateurs de la CDU. Angela Merkel va donc devoir se tourner vers les libéraux du FDP et les Verts pour former une coalition " Jamaïque ". De nouvelles élections anticipées devraient avoir lieu si elle échoue. par Bastien Pechon