De mémoire de banquier, on n'avait jamais vu cela en Belgique. Pendant plusieurs jours, les clients de la banque anversoise Argenta - la cinquième banque du pays - n'ont pas pu utiliser ses services de banque à distance (banque par internet, appli mobile). En cause : un problème technique survenu suite à l'installation, lors du week-end de Pâques, d'une nouvelle plateforme IT.
...

De mémoire de banquier, on n'avait jamais vu cela en Belgique. Pendant plusieurs jours, les clients de la banque anversoise Argenta - la cinquième banque du pays - n'ont pas pu utiliser ses services de banque à distance (banque par internet, appli mobile). En cause : un problème technique survenu suite à l'installation, lors du week-end de Pâques, d'une nouvelle plateforme IT. Le système a en effet connu de gros ratés à l'allumage, ce qui a entraîné notamment des retards au niveau du traitement des soldes des comptes (virements bloqués, salaires non versés, etc.). Certains comptes communs se sont mêmes retrouvés avec le nom de l'ancien partenaire, ou du partenaire décédé, au lieu des titulaires actuels. Si bien qu'une centaine d'informaticiens ont dû travailler jour et nuit pour rétablir la situation. Quant aux superviseurs d'Argenta, la Banque nationale (BNB) et la Banque centrale européenne (BCE), ils ont suivi de près les événements : voir le système informatique d'une banque systémique paralysé pendant une semaine n'a en effet rien de banal. Le cafouillage technique a d'ailleurs poussé Argenta à proposer un dédommagement aux clients lésés. Reste à savoir ce qui s'est réellement passé et de quoi la banque est responsable. Seule certitude : la mise en place de cette nouvelle plateforme de banque en ligne était l'un des grands projets du CEO Marc Lauwers et de son responsable numérique Geert Van Hove (ex-Belfius). Cette panne informatique hors du commun prouve, par ailleurs, que toutes les banques ne sont pas logées à la même enseigne en matière de transformation digitale. Cette dernière est beaucoup plus lente, et surtout moins évidente, pour les banques de taille plus modeste telles qu'Argenta que pour les grands réseaux bancaires du pays (Belfius, BNP Paribas Fortis, ING et KBC), lesquels disposent de moyens financiers plus importants pour leurs services digitaux, et offrent de ce fait aujourd'hui la plus agréable expérience bancaire sur mobile.