En France, Eurovia, une filiale de Vinci, vient de réaliser une première mondiale. A 60 km au nord de Bordeaux, elle a entièrement remis à neuf un kilomètre de l'autoroute A10 (Borde...

En France, Eurovia, une filiale de Vinci, vient de réaliser une première mondiale. A 60 km au nord de Bordeaux, elle a entièrement remis à neuf un kilomètre de l'autoroute A10 (Bordeaux-Paris) en utilisant les matériaux qui s'y trouvaient auparavant. Eurovia a donc refait en 100 % recyclé les trois couches de la route : fondation, base et couche de roulement des véhicules. La première mondiale tient dans le fait que le procédé utilisé se déroule à chaud. Le 100 % recyclé à froid existe déjà mais présente une résistance diminuée et n'est utilisé que sur des routes à faible trafic. Pour cette première mondiale, Eurovia a utilisé une nouvelle formulation d'élaboration d'un enrobé drainant à partir de bitumes et de gravillons déjà utilisés. Il a également conçu une usine qu'on peut démonter et installer à proximité du tronçon à refaire. Le recyclage permet de réduire de 20 % la consommation d'énergie.