Il atteint des proportions impressionnantes. Et cela semble être loin d'être fini vu le pipeline de projets qui figurent dans les cartons des promoteurs. Le marché liégeois de l'appartement neuf respire la santé : le nombre d'unités mises en vente est passé, en un an, de 766 à 1.505 appartements, selon les derniers chiffres du bureau de Crombrugghe & Partners. Une progression étonnante. Et un nouveau record. " Cette hausse s'explique notamment par la multiplication des projets dans le centre-ville de Liège, explique Michaël Zapatero, du bureau de Crombrugghe & Partners. Et puis, il faut surtout relever le dynamisme que l'on peut découvrir dans des communes comme Herstal, Seraing et Chaudfontaine, où l'attractivité est désormais très forte. "
...

Il atteint des proportions impressionnantes. Et cela semble être loin d'être fini vu le pipeline de projets qui figurent dans les cartons des promoteurs. Le marché liégeois de l'appartement neuf respire la santé : le nombre d'unités mises en vente est passé, en un an, de 766 à 1.505 appartements, selon les derniers chiffres du bureau de Crombrugghe & Partners. Une progression étonnante. Et un nouveau record. " Cette hausse s'explique notamment par la multiplication des projets dans le centre-ville de Liège, explique Michaël Zapatero, du bureau de Crombrugghe & Partners. Et puis, il faut surtout relever le dynamisme que l'on peut découvrir dans des communes comme Herstal, Seraing et Chaudfontaine, où l'attractivité est désormais très forte. " Contrairement à d'autres provinces, les prix restent relativement homogènes dans les différents districts. L'offre d'appartements est également bien répartie. Un candidat acquéreur a du choix un peu partout. Les prix poursuivent leur ascension, avec une augmentation de 4,5% en un an et de 9,5% en cinq ans. Le prix moyen demandé est de 2.275 euros/m2, soit le plus abordable de Belgique après celui du Hainaut (2.175 euros/m2). L'appartement classique neuf (d'une superficie de 92 m2 en moyenne) est affiché à 209.300 euros. Dans le centre de Liège, le stock d'appartements mis en vente reste particulièrement riche avec 312 unités. " C'est la ville wallonne qui a connu la plus importante hausse de prix en cinq ans, avec une augmentation de 15%, fait remarquer Michaël Zapatero. Liège retrouve une certaine attractivité. Des projets comme Neologia et ses 1.300 logements pourraient encore lui donner un nouvel élan. Mais ce n'est pas pour tout de suite. " Parmi les projets en cours, relevons quelques nouveautés comme la Résidence Fayenbois, la résidence Asklépios (Immobilier Concept) ou la phase 3 de la Résidence Plein sud (Général Construction). Soit près de 120 unités supplémentaires (+/- 12.300 m2) qui arrivent sur le marché en quelques mois, ce qui est conséquent. Parmi les projets toujours en cours de commercialisation, citons la résidence Léopold (Invest and Corporate), la résidence Guérin (Meusimmo Construct) ou encore Les Erables (Diversis). La périphérie liégeoise connaît, de son côté, une envolée du nombre d'appartements mis en vente. On y retrouve 355 unités, dans 28 projets. Les prix ont augmenté de 7% en un an (2.275 euros/m2), se rapprochant de plus en plus de ceux que l'on retrouve dans le centre-ville. " Herstal et Seraing continuent de concentrer l'essentiel du stock, relève Michaël Zapatero. Les promoteurs sont également particulièrement actifs à Chaudfontaine. Ce sont des marchés à suivre car ils connaissent une réelle percée. " Parmi les projets mis en vente, citons notamment la Résidence du Parc Vallée de la Meuse à Seraing, la résidence Bol d'air à Boncelles (Hobeco), le Domaine de l'Orange (Habitat), les Résidences de Longval à Fléron ou encore la résidence Les Nuages à Herstal. Le district de Liège Nord (Verviers, Visé, Olne, etc.) continue de grossir. On dénombre désormais 321 unités. Une hausse qui s'accompagne, de plus, d'une envolée des prix de 7% en un an et de 15,5% en quatre ans. Rayon projets, relevons Verviers Student, le Clos de l'Egalité (Hobeco), Les Vals de Wégimont à Soumagne (Thomas & Piron) et le Domaine des Vergers (Wust) à Visé. Du côté des communes de l'est de la province (Sprimont, Flémalle, Stavelot), les prix et le nombre de projets mis en vente sont relativement stables. On peut citer le Domaine du Grand Bru développé par Bouygues à Sprimont, Séquoia-Tulipier à Sprimont (Eloy Immobilier), Vicinal à Flémalle (Willemen) ou encore la Résidence Vinave (Groupe Gehlen) à Stavelot. Même stabilité dans le district de Liège Sud, dynamisé par les promotions à Huy (Quadrilatère et Coteaux d'Erbonne) et Amay (Broze). Quant aux Cantons de l'Est, la tendance à la hausse se confirme, avec Eupen et Malmedy comme moteur. Une production qui se concentre principalement à Eupen et Malmedy, avec des projets tels que Eupener Terrassen à Eupen (Cypress Group), Eupener Wiesen à Kettenis (Hönders & Jacobs projects), le Domaine Osterbach à Bullange et Intermills à Malmedy (Gehlen). Xavier Attout