A la hauteur du panneau mentionnant Overijse, l'ancien Chalet Normand, rebaptisé Chalet du Lac, porte beau depuis sa réouverture en janvier dernier. Deux mois de travaux de rénovation, de nouvelles installations techniques (cuisine, sanitaires, électricité), une nouvelle décoration et un nouvel aménagement liftent les lieux, leur conférant un look plus personnalisé. Philippe Mayeux, l'archit...

A la hauteur du panneau mentionnant Overijse, l'ancien Chalet Normand, rebaptisé Chalet du Lac, porte beau depuis sa réouverture en janvier dernier. Deux mois de travaux de rénovation, de nouvelles installations techniques (cuisine, sanitaires, électricité), une nouvelle décoration et un nouvel aménagement liftent les lieux, leur conférant un look plus personnalisé. Philippe Mayeux, l'architecte d'intérieur des dernières brasseries de Michel Grenier et Thierry Van Damme, a pris soin d'appor-ter l'esprit d'un chalet de montagne en phase avec l'environnement de verdure enchâssant le lac de Genval. De petites tables en bois naturel courtisent les baies vitrées tandis que des banquettes tapissées de bleu ou à motif bleu et brun déploient leur confort sous des luminaires blanc cassé. Conservés, les miroirs muraux, les boiseries et le feu ouvert apportent un côté cocoon. La saison imprime une carte de brasserie agréablement diversifiée. Ainsi, ce tempura de scampis, beignets d'origine japonaise frits et joliment dorés, clean à souhait, entourant un petit bol de sauce rémoulade. Quelques feuilles de salade, oignon et citron confortent la fraîcheur (18 euros). Préparation du terroir particulièrement prisée chez nous, les anguilles au vert voient leur apprêt varier selon les cuisiniers, le nombre d'herbes peut évoluer suivant les auteurs. Une assiette bien correcte (28 euros). Le thon rouge à la plancha ravit les aficionados de poisson cru. Simplement coloré en surface, le poisson très ferme reste croquant et bénéficie d'un beurre à l'orange relevé de piment d'Espelette (29 euros). Retenez encore parmi les " délices de grand-mère " : saucisse stoemp du jour (17 euros), vol-au-vent de poule (20 euros), blanquette de veau (22 euros) etc. Le plat du jour est à 12 euros et il y a une petite carte (quatre préparations) pour les enfants de moins de 12 ans, à 12 euros. Le vin au verre coûte de 3,90 à 8 euros. Terrasse avec vue sur le lac. SERGE TONNEAU