Le Bureau fédéral du plan a publié jeudi dernier ses projections pour l'année 2018. L'organisme indépendant table sur une croissance un rien plus soutenue en 2018 : 1,8 % du produit intérieur brut pour 1,7 % en 2017. " Soutenue par la confiance des entrepreneurs et des consommateurs qui s'est encore accrue au début de l'année, l'économie belge devrait à nouveau e...

Le Bureau fédéral du plan a publié jeudi dernier ses projections pour l'année 2018. L'organisme indépendant table sur une croissance un rien plus soutenue en 2018 : 1,8 % du produit intérieur brut pour 1,7 % en 2017. " Soutenue par la confiance des entrepreneurs et des consommateurs qui s'est encore accrue au début de l'année, l'économie belge devrait à nouveau enregistrer une bonne prestation en 2018, avec une croissance trimestrielle moyenne de 0,5 % au cours du premier semestre et de 0,4 % au cours du second semestre ", a souligné l'institut. A noter que cette croissance belge reste inférieure à la moyenne européenne qui était de 2,5 % en 2017 et devrait baisser à 2,2 % cette année. La croissance belge serait donc soutenue par la consommation des particuliers. Il est vrai que pour 2018, le Bureau du plan table sur une solide amélioration du pouvoir d'achat des particuliers : 2,1 % contre 1,1 % l'an dernier. Il épingle aussi les effets de mesures prises par le gouvernement fédéral. " Cet accroissement est plus marqué grâce, notamment, aux nombreuses créations d'emplois, aux baisses supplémentaires de l'impôt des personnes physiques, à une augmentation un peu plus sensible des salaires bruts et à des revenus de la propriété en hausse. " La progression de l'emploi devrait être moindre cette année, notamment en raison des hausses du coût salarial. Le Bureau du plan s'attend à une augmentation d'1,2 % (1,4 % en 2017). Le nombre de salariés devrait augmenter de 47.000 unités et celui des indépendants de 10.000. Rapporté à la croissance de la population active, cette progression devrait faire baisser le chômage à hauteur des 6,7 %. Enfin, en ce qui concerne l'inflation, elle devrait se stabiliser à 1,7 % en 2018 (2,1 % en 208). Le Bureau du plan prévoit un dépassement de l'indice pivot en septembre.