Viapass, l'organisme inter-régional qui supervise la taxe kilométrique sur les camions, a reconnu l'existence d'une fraude de la part de certains routiers. Ils utilisent un broui...

Viapass, l'organisme inter-régional qui supervise la taxe kilométrique sur les camions, a reconnu l'existence d'une fraude de la part de certains routiers. Ils utilisent un brouilleur d'ondes GPS qui rend inopérant l'On Board Unit, le boîtier que tous les camions ont dû se procurer et qui envoie des signaux aux satellites afin de déterminer le parcours emprunté et fixer le montant de la taxe. C'est RTL-TVI qui a révélé la combine. Viapass a qualifié cette fraude de " sérieuse ". Selon elle, l'utilisation de brouilleur est cependant passible d'une amende de 50.000 euros de la part du régulateur des télécoms, l'IBPT. Pour l'une des fédérations de routiers, l'UPTR, Viapass aurait dû se préoccuper de ce problème dès le départ et rendre ses boîtiers invulnérables. L'UPTR réclame donc une étude indépendante et, en attendant, la suspension de la taxe. Par Jean-Christophe de Wasseige