A peine BMW a-t-il lancé son X7 que Mercedes renouvelle son grand SUV : le GLS. Un gros gabarit (5,20 mètres de long ! ), construit lui aussi aux Etats-Unis, à Tuscaloosa dans l'Alabama. Ce modèle dispose de sept places de série, l'habitacle baigne dans le luxe et r...

A peine BMW a-t-il lancé son X7 que Mercedes renouvelle son grand SUV : le GLS. Un gros gabarit (5,20 mètres de long ! ), construit lui aussi aux Etats-Unis, à Tuscaloosa dans l'Alabama. Ce modèle dispose de sept places de série, l'habitacle baigne dans le luxe et repose sur une suspension pneumatique très sophistiquée, capable de " lire " la route jusqu'à 15 mètres devant le véhicule pour adapter anticipativement le réglage des amortisseurs pilotés. La suspension peut aussi légèrement pencher la voiture (jusqu'à 3° maximum) dans le sens du virage, afin de limiter la force centrifuge qui s'exerce sur les occupants. En tout-terrain, il est possible de modifier la garde au sol de chaque roue individuellement. Encore plus fort : une fonction fait pomper la suspension de haut en bas, pour aider à extraire le véhicule d'une zone boueuse ou sablonneuse. Sous le capot, on trouve un 2.9 litres diesel à six cylindres en ligne (350 d de 286 ch et 400 d de 330 ch) et un V8 à essence de 489 ch qui dispose d'une micro-hybridation : l'énergie récupérée lors des décélérations est stockée dans une batterie pour ensuite donner un petit coup de boost au moteur thermique via l'alterno-démarreur. Tous les moteurs sont associés à une boîte automatique à neuf vitesses et une transmission intégrale. Commercialisation en fin d'année.