La Commission européenne estime que Google utilise son leadership en matière de moteur de recherche pour avantager son propre service de comparaison de prix (Google ...

La Commission européenne estime que Google utilise son leadership en matière de moteur de recherche pour avantager son propre service de comparaison de prix (Google Shopping). Celui-ci apparaît, selon la Commission, systématiquement parmi les premiers résultats de recherche alors que les comparateurs concurrents sont rétrogradés. " Ce que Google a fait est illégal, a déclaré la commissaire à la Concurrence, Margrethe Vestager. Google a empêché les autres sociétés de livrer concurrence sur la base de leurs mérites et d'innover. Et surtout, ils ont empêché les consommateurs européens de bénéficier d'un réel choix de services et de tirer pleinement profit de l'innovation. " Verdict : une amende de 2,42 milliards d'euros, la plus forte jamais infligée par les autorités de la concurrence. Par Jean-Christophe Wasseige