C'est la foire chez Ryanair : en pleine procédure Renault engagée depuis deux mois, la compagnie irlandaise a annoncé qu'elle souhaitait, en fa...

C'est la foire chez Ryanair : en pleine procédure Renault engagée depuis deux mois, la compagnie irlandaise a annoncé qu'elle souhaitait, en fait, licencier plus de personnel que prévu. Du jamais vu dans une telle procédure. Aujourd'hui, Ryanair souhaite se séparer de 106 membres du personnel de cabine et de 66 pilotes, contre 80 collaborateurs en juillet. Pas moins de 125 emplois sont désormais menacés à Charleroi pour 47 à Zaventem. Soit un tiers des effectifs belges. La CNE, seul syndicat présent chez Ryanair, est vent debout contre la décision et menace, en outre, de traîner la compagnie devant les tribunaux. En effet, selon le syndicat, Ryanair ne respecterait pas la phase 1 de la procédure Renault.