Dévoilée au récent salon de Genève en mars dernier, la cinquième génération du best-seller d'Honda a déjà entamé sa carrière depuis de longs mois aux Etats-Unis, son premier marché. Son style évolue légèrement et le côté baroudeur du SUV est renforcé par une augmentation de la garde au sol de 38 cm sur toutes les versions. A l'intérieur, la planche de bord adopte un combiné d'instrumentation numérique, les buses d'aération migrent vers le haut pour dégager plus d'espace à l'écran tactile central de sept pouces. L'ensemble est cohérent, offrant une bonne ergonomie tandis que la qualité des matériaux s'avère de bonne facture. La principale nouveauté concerne l'arrivée d'une troisième rangée de sièges optionnelle qui lui permettra de rivaliser directement avec les VW Tiguan, Peugeot 5008 ou Nissan X-Trail. On peut rabattre les dossiers via une manette manuelle depuis le coffre et le plancher peut se relever pour dégager une surface plane. Sous le capot, Honda annonce un 4 cylindres essence 1,5 l VTEC turbo de 190 ch et, pour l'an prochain, une variante hybride-essence avec un 2.0i-VTEC à cycle Atkison couplé à deux moteurs électriques dont la puissance cumulée atteindrait 200 chevaux.

© PG