Etudié pendant deux ans par les étudiants de l'université de Gand, le squelette d'une jeune bale...

Etudié pendant deux ans par les étudiants de l'université de Gand, le squelette d'une jeune baleine touchée par l'étrave d'un cargo pendouille aujourd'hui dans le choeur de la cathédrale gantoise Saint-Bavon. L'oeuvre, longue de 12 mètres, a d'autant mieux été accueillie qu'elle permet aux autorités religieuses d'évoquer l'histoire du prophète Jonas, avalé par une baleine pour avoir désobéi au Seigneur et recraché vivant trois jours plus tard après avoir manifesté son repentir.