Lors de son conclave d'été, le gouvernement de Charles Michel a décidé d'un nouveau soutien pour l'industrie pharmaceutique. Il a accepté de financer désormais le...

Lors de son conclave d'été, le gouvernement de Charles Michel a décidé d'un nouveau soutien pour l'industrie pharmaceutique. Il a accepté de financer désormais les évaluations des essais cliniques de nouveaux médicaments. En retour, le secteur a promis d'augmenter le nombre d'essais menés dans le pays. La Belgique est déjà un des leaders européens en la matière. Selon Pharma.be, le lobby belge de la biotech, 507 essais cliniques ont été autorisés l'an dernier en Belgique sur environ 4.000 dans l'UE. Si notre pays est bien positionné, c'est grâce à ses centres de R&D, son expertise universitaire, son réseau d'hôpitaux, et enfin ses procédures ultra-rapides d'approbation par les autorités. Des essais cliniques sont la garantie du maintien d'un certain niveau d'activités. Par Jean-Christophe de Wasseige