La banque centrale américaine n'est pas parvenue, malgré la baisse des taux, à porter les différents indices de Wall Street - et en particulier le plus suivi, l'indice Standard & Poor's 500 - vers de nouveaux records. L'anticipation d'un deuxième abaissement du taux directeur cette année par une Fed partagée sur le sujet a certes donné lieu à un petit sprint vers les sommets de juillet, mais l'indice de référence de la Bourse de New York n'a en fin de compte pas réussi sa percée. Il est vrai que les indicateurs économiques demeurent décevants et que Donald Trump navigue en eaux troubles ; il a désor...