Sauf exploit de Nicolas Colsaerts ou Thomas Detry lors de l'Open d'Ecosse de cette semaine, Thomas Pieters sera le seul représentant belge au British Open 2017. Quatrième du Masters et éliminé lors du ...

Sauf exploit de Nicolas Colsaerts ou Thomas Detry lors de l'Open d'Ecosse de cette semaine, Thomas Pieters sera le seul représentant belge au British Open 2017. Quatrième du Masters et éliminé lors du cut à l'US Open, l'Anversois espère évidemment frapper un grand coup lors du troisième tournoi du Grand Chelem de l'année. Ces dernières semaines, le géant anversois a connu des fortunes diverses. Mais, dans l'ensemble, il a fait preuve d'une certaine irrégularité et a même affiché une forme d'agacement. Lors de l'Open de France, il a ainsi brisé son driver après un mauvais départ. Le champion belge a visiblement du mal à accepter la moindre erreur. C'est son côté ultra-perfectionniste. Légèrement frustré par ses dernières performances (il n'a pas passé le cut à l'Open d'Irlande), il fera tout pour repartir du bon pied au Royal Birkdale avec, en toile de fond, cette folle envie d'écrire l'histoire. " Seule la victoire m'intéresse ", répète-t-il, guidé par cette ambition qui lui colle à la peau.