Sandro D'Antonio semble avoir déjà eu mille vies. Côté culinaire, il fut le chef de Paul Magnette du temps où il occupait des fonctions ministérielles. Il enchaîna avec un passage de 18 mois au iCook de Jean-Philippe Watteyne avant de cocréer Osmose en 2015. Une minuscule adresse de 12 couverts qui n'a jamais désempli. Seulement voilà, à six ans, le petit Sandro rêvait d'avoir son resto à lui. Un lieu convivial qui donne du plaisir aux clients. Ce lieu rêvé, le chef pense l'avoir trouvé rue de Nimy à M...