Depuis le début de la pandémie, la question du remboursement des tickets d'avion annulés fait rage. Et pour cause, de nombreux voyageurs n'ont toujours pas été indemnisés suite à leurs vols annulés lors du premier conf...

Depuis le début de la pandémie, la question du remboursement des tickets d'avion annulés fait rage. Et pour cause, de nombreux voyageurs n'ont toujours pas été indemnisés suite à leurs vols annulés lors du premier confinement. Le dialogue engagé au début d'année par la Commission européenne et les autorités nationales en charge de la protection des consommateurs avec les compagnies aériennes vient de déboucher sur du concret. Seize compagnies aériennes (British Airways et les autres filiales d'IAG, toutes les compagnies du groupe Lufthansa dont Brussels Airlines, TAP, Ryanair, Air France, KLM, easyJet, Norwegian, Wizz Air et Aegean Airlines) se sont engagées à rembourser les passagers dans les sept jours en cas d'annulation de vol. L'accord porte aussi sur la façon d'informer les clients de leurs droits en cas d'annulation avec la mise sur un pied d'égalité des options possibles dans ce cas de figure (remboursement, report, avoir). C'est une belle victoire pour Didier Reynders, le commissaire européen à la Justice, et pour Adina Valean, sa collègue en charge des Transports.