Cela bouge autour du lac de Genval. Un chouette bar à vins appelé la Cave du Lac s'est installé à quelques mètres de l'Amandier où Marc Volkaerts a laissé les clés de la cuisine à son fils Martin pour ouvrir Le Tilleul sur la place de Céroux-Mousty. Face au lac, Le Château du Lac de la famille Martin fait figure de valeur...

Cela bouge autour du lac de Genval. Un chouette bar à vins appelé la Cave du Lac s'est installé à quelques mètres de l'Amandier où Marc Volkaerts a laissé les clés de la cuisine à son fils Martin pour ouvrir Le Tilleul sur la place de Céroux-Mousty. Face au lac, Le Château du Lac de la famille Martin fait figure de valeur sûre. Question cuisine, l'hôtel a abrité un deux étoiles, le fameux Trèfle à 4 de Michel Haquin auquel succédera le truculent Alain Troubat, un autre chef étoilé. En 2002, le Trèfle à 4 a fait place à Genval.Les.Bains suivant un concept de brasserie gourmande. Depuis quelques mois, c'est Nicolas Mottart, un jeune chef qui a grimpé les échelons de la galaxie Martin, qui y joue du piano. Evidemment, l'adresse répond aux codes de la brasserie avec des plats inévitables comme les croquettes de crevettes grises (19 euros) ou la sole meunière (33). Mais pour bien cerner Nicolas Mottart, mieux vaut se laisser emporter par ses inspirations exotiques. Comme cet étonnant baby poulpe (16 euros) à l'espuma de manchego (un fromage de brebis espagnol), crème de riz façon paëlla et gyozas de sobrasada, un saucisson de porc originaire de Majorque. Ou ce bar (27 euros) en deux services : parfaitement grillé et en nigri sushi recouvert d'une tige de rhubarbe travaillée en kadaif (cheveux d'ange). Il manque juste un peu de maîtrise pour équilibrer cette belle créativité. Il n'empêche, le nouveau voyage gustatif proposé par Nicolas Mottart mérite qu'on pose ses bagages sur la belle terrasse face au lac...