Tobie Nathan exerce la profession d'ethnopsychiatre. " Cette discipline postule que les peuples éloignés disposent de conceptions complexes qui peuvent être utilisées dans les soins psychiatriques ", explique celui qui est aussi romancier. Dans son centre spécialisé installé à Paris, il écoute au quotidien les histoires de celles et ceux qui ont décidé de prendre la route. Curieux de l'autre et des autres cultures, Tobie Nathan soigne un public qui, au cours de son voyage, a connu le conflit, la persécution, l'agression, le rejet. Des épisodes non sans conséquences sur la santé mentale. C'est un aspect souvent négligé de la migration. Prenons pour preuve, récemment, l'éviction de Médecins sans frontières de Nauru, petit Etat insulaire du Pacifique, où le gouvernement australien ...