Pendant 28 ans, Guy Lefevere anima La Bergerie, une oasis de fleurs et de verdure sur les hauteurs de Lives-sur-Meuse. Il y décrocha une étoile dès 1989 et sous sa direction, le lumineux restaurant a joui d'une juste réputation.
...

Pendant 28 ans, Guy Lefevere anima La Bergerie, une oasis de fleurs et de verdure sur les hauteurs de Lives-sur-Meuse. Il y décrocha une étoile dès 1989 et sous sa direction, le lumineux restaurant a joui d'une juste réputation. Mais changement de décor en mars : on retrouve désormais Guy Lefevere à la Barrière de Transinne, dans un environnement boisé, à quelques minutes de l'autoroute des Ardennes. Cette maison centenaire, hôtel-restaurant appuyé à la nature, a été mise aux normes actuelles et dopée par de nouveaux gestionnaires. Elle prend donc un nouveau départ. Guy Lefevere travaille avec classicisme des produits de qualité, Madame semble être partout. Remarquable professionnelle, elle veille sur l'ensemble cossu du bar-salon et vous rejoint dans la spacieuse salle à manger colorée des toiles animalières d'un artiste local. Clean dans sa présentation, le bonbon de bar mariné prend la forme d'un cylindre enveloppant un savoureux tartare de poisson émaillé d'aneth. Quelques morceaux de pomme et de concombre apportent du croquant. Un petit montage en panna cotta d'asperge accueille du caviar avruga. La raviole ouverte de foie gras dévoile un moment d'exception. Une fine pâte al dente affiche du foie d'un beau rosé et de goûteuses morilles fraîches reposent sur une feuille d'épinard. Légèrement crémée, une courte sauce fine champagne confirme son entente privilégiée avec les champignons. Les langoustines royales en minestrone de petits légumes parfumés au gingembre et coriandre frais suscitent une note asiatique. Les langoustines barbotent dans un léger et plaisant bouillon aromatique. L'agneau de Sisteron, bien rosé, se déploie en côtes et filet rôtis. Artichaut, carottes, et autres asperges, gambadent autour. Et un pesto à l'ail des ours confie son accent. Un dessert frais ponctue ce menu cinq services proposé à 85 euros ou à 123 avec vins, eau et café. La Barrière de Transinne propose aussi une variation de ce menu découverte en trois services (45 euros, 69 avec vin, eau et café) et en quatre services (60 et 90). Serge Tonneau