Le petit SUV d'Opel se renouvelle et soigne particulièrement son look, surtout dans sa livrée bicolore optionnelle. Le style associe modernité et références au passé, comme la calandre, inspirée de celles des anciennes Opel (dont les premières Manta). Bien que le constructeur vante sans cesse sa "Deutsche Qualität", le Mokka a des gènes français (Opel fait partie du groupe Peugeot-Citroën): il est produit près de Paris et partage sa plateforme avec les DS3 Crossback et Peugeot 2008. Ce qui est plutôt ...

Le petit SUV d'Opel se renouvelle et soigne particulièrement son look, surtout dans sa livrée bicolore optionnelle. Le style associe modernité et références au passé, comme la calandre, inspirée de celles des anciennes Opel (dont les premières Manta). Bien que le constructeur vante sans cesse sa "Deutsche Qualität", le Mokka a des gènes français (Opel fait partie du groupe Peugeot-Citroën): il est produit près de Paris et partage sa plateforme avec les DS3 Crossback et Peugeot 2008. Ce qui est plutôt un bon point, tant ces deux modèles sont aboutis. L'aménagement de l'habitacle est spécifique à Opel, avec une console centrale axée vers le conducteur et un combiné d'instruments totalement numérique. La finition est globalement de belle facture et les rangements sont nombreux. A l'arrière, la banquette est confortable mais les adultes ont peu d'espace pour caser leurs jambes et se sentent aussi un peu "confinés" à cause de la haute ceinture de caisse réduisant la visibilité latérale. Quant au coffre, il est plutôt limité. Sous le capot, on trouve des moteurs français, à essence (1.2 de 100 ou 130 ch) et diesel (1.5 de 110 ch). Le Mokka existe aussi en variante entièrement électrique de 136 ch. Celle-ci pèse environ 300 kilos de plus que ses soeurs, mais s'est montrée suffisamment performante et, bien sûr, très apaisante car silencieuse. La suspension paraît un peu figée à basse vitesse mais se montre globalement confortable à mesure que le rythme augmente, gommant même particulièrement bien les grosses déformations du revêtement. On apprécie aussi le train avant direct et précis, gage d'un bel agrément dynamique, d'autant que les mouvements de caisse sont bien contenus. Au bout du compte, Opel nous livre ici un petit SUV très agréable à vivre et à conduire, particulièrement stylé et plutôt bien équipé de série. Un Mokka savoureux et inspirant, qui parle aux sens sans négliger les aspects rationnels.