L'Agence européenne de la sécurité aérienne vient de détecter un problème sur le dernier né de ...

L'Agence européenne de la sécurité aérienne vient de détecter un problème sur le dernier né de chez Airbus, l'A350 dans sa version 900 (325 places). Une centaine d'appareils sont en opération actuellement. Une surchauffe anormale peut apparaître sur une pompe hydraulique située dans l'un des réservoirs de l'appareil. Airbus compte régler l'anomalie en publiant une adaptation logicielle. En attendant, les avions peuvent continuer à voler. Par Jean-Christophe de Wasseige