Rares sont les tournois professionnels se jouant en formule match-play. C'est le cas de la manche WGC (World Golf Championship) qui se dispute cette semaine à Austin (Texas). Le tournoi, doté de...

Rares sont les tournois professionnels se jouant en formule match-play. C'est le cas de la manche WGC (World Golf Championship) qui se dispute cette semaine à Austin (Texas). Le tournoi, doté de 12 millions de dollars, réunit les 64 premiers du ranking mondial et se joue intégralement sous ce format cher à la Ryder Cup. Concrètement, après une phase de poules (groupes de quatre joueurs), les 16 meilleurs se retrouveront dans un tableau à éliminations directes (comme en tennis) jusqu'en finale. Thomas Pieters fait partie du plateau et tentera de frapper un grand coup qui pourrait lui permettre de progresser au classement mondial avant le Masters. Le joueur anversois apprécie traditionnellement beaucoup cette formule de jeu si spectaculaire où il faut attaquer les drapeaux et prendre des risques. Ce tournoi s'annonce par ailleurs décisif pour la place du numéro un mondial avec une lutte au sommet entre Jon Rahm et Collin Morikawa, arbitrée par Viktor Hövland.