Au bout de négociations plus compliquées que prévu, les 10 plus grandes compagnies aériennes américaines ont trouvé un accord avec l'administration Trump pour recevoir une partie des fonds...

Au bout de négociations plus compliquées que prévu, les 10 plus grandes compagnies aériennes américaines ont trouvé un accord avec l'administration Trump pour recevoir une partie des fonds du plan de relance sous forme d'aide directe. Cette aide consistera en des dons, des prêts remboursables et des fonds en échange d'obligations convertibles en actions. Elle permettra de conserver 750.000 emplois dans l'ensemble d'un secteur qui perd collectivement entre 10 et 12 milliards de dollars par mois. Plus de 2.200 avions sont cloués au sol, réduisant de 80 % la capacité de transport. Quant à la demande, elle a chuté de 95 %. Si cette aide est essentielle à la survie du secteur, elle ne résoudra pas tout puisque 30 % devront être remboursés à terme. Par exemple, Delta, la compagnie leader avec American, va recevoir 5,4 milliards de dollars dont 1,6 sous forme d'un prêt de 10 ans et donnera 1 % de son capital au gouvernement américain.