Juste avant de s'envoler pour un séjour de Noël dans sa propriété de Floride, Donald Trump a signé à la Maison-Blanche sa grande réforme fiscale. Sa première (et seule) vic...

Juste avant de s'envoler pour un séjour de Noël dans sa propriété de Floride, Donald Trump a signé à la Maison-Blanche sa grande réforme fiscale. Sa première (et seule) victoire législative depuis sa prise de pouvoir. Les chiffres clés de cette réforme sont impressionnants : 1.456 milliards de baisses d'impôts sur 10 ans, abaissement de l'impôt fédéral sur les sociétés à 21 %, taux maximal d'imposition sur le revenu fixé à 37 %, 2.059 dollars de gain en pouvoir d'achat pour une famille moyenne, selon les Républicains, etc. Mais contrairement à ce que prétend Donald Trump, ce n'est pas la plus importante baisse d'impôts de l'histoire. Selon de nombreux économistes américains, elle n'émarge au mieux qu'au top 5. En effet, 150 milliards par an, c'est bien moins que les 321 signés par Obama en 2013 ou les 208 de la grande réforme de Reagan en 1981...