Mauvaise nouvelle pour les amateurs de produits de la mer : les huîtres, moules et langoustines de la mer du Nord contiennent trop de microparti...

Mauvaise nouvelle pour les amateurs de produits de la mer : les huîtres, moules et langoustines de la mer du Nord contiennent trop de microparticules de plastique, explique Colin Janssens, toxicologue à l'Université de Gand. Et comme nous sommes gros mangeurs de moules, nous pouvons ingérer jusqu'à 11.000 microparticules par an qui ne sont pas toutes éliminées via l'intestin. Quelques dizaines en effet pénètrent notre système sanguin ou lymphatique où elles peuvent s'accumuler. Avec quels effets ? Mystère. Dans l'état actuel de nos recherches, précisent les chercheurs gantois, " nous ignorons le seuil à partir duquel les particules présentes dans le sang peuvent devenir source de problèmes ". GUILLAUME CAPRON