Chaque jour, plus de 1.000 matelas sont mis au rebut dans des parcs à conteneurs ou plus discrètement le long ...

Chaque jour, plus de 1.000 matelas sont mis au rebut dans des parcs à conteneurs ou plus discrètement le long des routes. Dans sa lutte contre les dépôts sauvages, le gouvernement flamand avait imaginé pouvoir imposer dès le 1er janvier 2018 une obligation de reprise - et de recyclage - aux fabricants et distributeurs. Cet objectif ne pouvant être atteint, la mesure sera reportée de trois ans. En cause, l'absence de réglementation analogue en Wallonie mais aussi le peu de débouchés possibles pour les matériaux ainsi recyclés. Guillaume Capron