Depuis son historique victoire au Masters d'Augusta, Tiger Woods traverse une période difficile. Comme lors du PGA Championship, le Tigre n'a pas réussi à passer le cut au British Open. En manque de sensations, très irrégulier au drive, souffrant visiblement du dos, il a signé un premier tour catastrophique (+7) et n'a pas réussi, le lendemain, à inverser la tendance. " C'est dommage car j'adore ce tournoi et l'ambiance était fabuleuse. Mais mon corps vieillit, je dois l'accepter. Ma souplesse n'est plus la même, surtout lorsqu'il fait froid. Et puis, le niveau est très élevé et la moindre erreur se paye cash ", résuma, fataliste, l'ancien n°1 mondial.

Agé de 43 ans, ce dernier reste pourtant positif pour la suite. " J'aurai encore de belles semaines, où tout sera possible. Comme à Augusta. Mais je n'aurai plus ma régularité du début des années 2000. C'est la vie. Là, je vais me reposer durant quelques semaines avant de préparer la fin de saison et, notamment, la FedEx Cup qui sera mon prochain objectif. "