Thomas Pieters a affiché ses prétentions lors de son premier tournoi de l'année sur le PGA Tour en terminant à une exceptionnelle deuxième place du Genesis Open de Los Angeles, derrière...

Thomas Pieters a affiché ses prétentions lors de son premier tournoi de l'année sur le PGA Tour en terminant à une exceptionnelle deuxième place du Genesis Open de Los Angeles, derrière l'intouchable Américain Dustin Johnson, nouveau numéro un mondial. Très l'aise sur le parcours du Riviera CC (où il fut sacré champion universitaire en 2012), le joueur anversois de 25 ans a confirmé qu'il avait bel et bien le style de jeu agressif et conquérant pour briller sur le circuit américain. Visiblement impressionnée par son dernier tour (8 sous le par), la presse américaine lui a consacré de nombreuses interviews et le positionne désormais parmi les jeunes qui comptent au même titre que Justin Thomas, Jon Rahm, Daniel Berger ou, bien sûr, Hideki Matsuyama. Cette fin de semaine, Thomas Pieters participera au Honda Classic sur le parcours de Palm Beach Gardens, en Floride, avec un nouveau statut de " star " sur les épaules.