En terminant à la 28e place de son premier WGC Championship, Thomas Detry a prouvé qu'il faisait désormais bel et bien partie de l'élite du golf mondial. Le champi...

En terminant à la 28e place de son premier WGC Championship, Thomas Detry a prouvé qu'il faisait désormais bel et bien partie de l'élite du golf mondial. Le champion bruxellois a affiché toute l'étendue de son talent et de sa régularité (67% de greens en régulation) sur le très difficile parcours "The Concession" de Bradenton (Floride). Sans deux malheureux double bogeys concédés lors du troisième tour, il aurait même pu viser un top 10 dans cette épreuve réunissant les 72 meilleurs joueurs du monde et remportée par l'Américain Collin Morikawa. Avant de revenir au printemps sur le circuit européen, Thomas Detry devrait encore disputer deux tournois sur le circuit américain où il espère, un jour, élire résidence. Notons qu'à l'Open de Puerto Rico (PGA Tour), Thomas Pieters a signé un encourageant top 15.