Le calendrier de Thomas Detry s'annonce très chargé d'ici la fin de l'année. Le jeune champion bruxellois, auteur d'une saison 2018 remarquable (il est actuellement 51e à la Race to Dubaï), s'apprête à enchaîner ...

Le calendrier de Thomas Detry s'annonce très chargé d'ici la fin de l'année. Le jeune champion bruxellois, auteur d'une saison 2018 remarquable (il est actuellement 51e à la Race to Dubaï), s'apprête à enchaîner trois tournois d'affilée : le Turkish Airlines Open à Antalya, le Nedbank Challenge à Sun City (Afrique du Sud) et, en guise de bouquet final, le World Tour Championship à Dubaï. Ces trois épreuves, réservées aux meilleurs joueurs de la saison, proposent des prize money impressionnants (entre 7 et 8 millions de dollars chaque fois). C'est dire si Detry, professionnel depuis deux ans à peine, aura une belle occasion de faire le plein de bons points et de gravir encore quelques échelons dans la hiérarchie mondiale, où il occupe actuellement la 188e place. De son côté, Thomas Pieters sera également présent à Antalya et à Dubaï. Quant à Nicolas Colsaerts, il participera au Turkish Airlines Open (grâce à une invitation de l'organisation) avant de mettre le cap vers l'Asie et de participer à des tournois à Hong-Kong, Sydney et l'île Maurice.