Theresa May a donc échoué dans son ambition de décrocher un " mandat clair " pour négocier le Brexit. Avant de convoquer les élections anticipées du 8 juin, ...

Theresa May a donc échoué dans son ambition de décrocher un " mandat clair " pour négocier le Brexit. Avant de convoquer les élections anticipées du 8 juin, la Première ministre disposait de 330 sièges sur 650 à la Chambre basse. La majorité est à 326. Elle trouvait ce niveau trop juste même si la House of Commons ne doit pas se prononcer sur le résultat des négociations avec l'UE. Un soutien populaire plus fort l'aurait confortée face au Continent. Ce ne sera pas le cas. May et les conservateurs n'ont obtenu que 317 sièges. Ils comptent fonctionner avec le soutien du parti unioniste d'Irlande du Nord, le DUP (10 sièges). Ce dernier est pro-Brexit et ultra-conservateur. Toutefois, des observateurs pensent qu'un tel attelage ne pourra tenir bien longtemps... Par Jean-Christophe de Wasseige