Coup de tonnerre ce lundi matin avec l'annonce d'une extraordinaire commande de Hertz à Tesla. Il s'agit de 100.000 Model 3 qui seront progressivement livrées dans les 14 prochains mois pour alimenter les flottes américaine et européenne du loueur de voitures. A peine sorti de la faillite, Hertz, désormais contrôlé par les fonds Knigh...

Coup de tonnerre ce lundi matin avec l'annonce d'une extraordinaire commande de Hertz à Tesla. Il s'agit de 100.000 Model 3 qui seront progressivement livrées dans les 14 prochains mois pour alimenter les flottes américaine et européenne du loueur de voitures. A peine sorti de la faillite, Hertz, désormais contrôlé par les fonds Knighthead Capital et Certares Management et dirigé par Mark Fields, l'ancien patron de Ford, a décidé de frapper très fort. Cent mille Model 3 payés quasiment au prix catalogue, cela correspond à la plus grande commande jamais passée dans le secteur. Soit une valeur de 4,2 milliards de dollars. C'est un gigantesque coup de boost pour le marché de la voiture électrique et un sérieux coup de pied dans la fourmilière. Quel autre loueur de voitures sera capable de suivre? Pour Hertz, l'électrification de la flotte constitue la première étape d'un plan de reconquête très agressif destiné à redorer le blason de l'entreprise. "Seul Tesla est capable de produire des véhicules à cette échelle", a assuré Mark Fields. Il n'est pas le seul à le penser puisque l'annonce de cette commande hors du commun (elle représente un dixième de la production annuelle de Tesla) a dopé le cours de Bourse du constructeur avec une hausse flirtant avec les 10%. La valorisation boursière de Tesla dépasse désormais le cap symbolique des 1.000 milliards de dollars. C'est 10 fois plus que VW et 100 fois mieux que Renault. Au-dessus d'elle, il n'y a plus que Facebook, Apple, Amazon, Microsoft et Aramco. Au passage, Elon Musk en profite pour consolider son titre d'homme le plus riche du monde avec une fortune personnelle qui dépasse les 250 milliards de dollars.