Au Royaume-Uni, les supermarchés traditionnels se font tailler des croupières par les deux hard discounters allemands. En cinq ans, Aldi et Lidl ont doublé leurs parts de marché pour atteindre 13,1 %. En réponse, Sainsbury's et Asda, les n° 2 et 3 du marché, ont annoncé leur fusion. Quant au leader Tesco (27,4%), après s'être associé à Carrefour, il a décidé de venir combattre Aldi et Lidl sur leur propre terrain. Il lance Jack's, une chaîne de hard discount dirigée par l'ancien patron britannique d'Aldi, Lawrence Harvey. Avec une sélection resserrée de produits (2.600 contre 35.000 dans un Tesco) dont une moitié de marques propres, Jack's - hommage à Jack Cohen, l'un des fondateurs de Tesco - joue sur la fibre britannique à l'heure du Brexit : huit produits sur dix sont fabriqués au Royaume-Uni.