Les constructeurs premium allemands ont tout le loisir de méditer la fable du lièvre et de la tortue... Parti plus tard à l'assaut de la voiture électrique, Jaguar a pris ses principaux rivaux de vitesse et devient la première à contester Tesla sur son terrain : celui de la familiale 100 % électrique.

Long de 4,68 m et large de 2,01 m, le nouveau i-Pace présente un gabarit proche du F-Pace. Des dimensions qui sont bien plus raisonnables que celles du Tesla Model X américain (+34 cm). Libéré des contraintes d'un modèle thermique, il offre un empattement beaucoup plus généreux qui profite en premier lieu à l'habitabilité digne d'une limousine et au volume de coffre gargantuesque (656 l).

Jaguar a installé deux moteurs électriques, un par essieu, qui assurent une transmission intégrale. La puissance cumulée ressort à 400 ch tandis que le couple culmine à 696 Nm dès le démarrage. L'autonomie étant le nerf de la guerre, le i-Pace annonce 480 km sur le nouveau cycle européen WLTP, bien plus exigeant que l'ancien NEDC. Une valeur quasi égale aux 600 km de la Tesla calculé avec l'ancien protocole de mesures. Le 0 à 100 km/h serait ainsi expédié en 4,8 s alors que la vitesse maxi est volontairement bridée à 200 km/h pour préserver l'autonomie.

© PHOTOS PG