Depuis début juin, dans un cadre plutôt intimiste en extérieur, le Centre culturel René Magritte lessinois a déjà présenté une douzaine de concerts et s'est réservé quelques perles pour la dernière ligne droite de l'été. A commencer ce 13 août par Milow: ce quadra anve...

Depuis début juin, dans un cadre plutôt intimiste en extérieur, le Centre culturel René Magritte lessinois a déjà présenté une douzaine de concerts et s'est réservé quelques perles pour la dernière ligne droite de l'été. A commencer ce 13 août par Milow: ce quadra anversois, moyennement connu en francophonie, cartonne non seulement en Flandre mais aussi en Allemagne, où son sixième album, Lean On Me, a été plébiscité. Dans un style également pop mais largement teinté de roucoulades rhythm'n'blues, Typh Barrow continue à faire le plein en concert, dans la foulée de son récent RAW Tour, témoignage live fruité (14 août). Si la perspective de voir une prestation des Brabançons Girl In Hawaii (28 août) ou des Montois Suarez (29 août) semble dans la nature du festival, tout comme la venue d'Axelle Red (21 août), le Summer Night Fever fait aussi deux propositions différentes. Soit la prestation en stand-up de Guillermo Guiz, dans un second spectacle, toujours noyauté par un héritage familial compliqué (18 août). Et ensuite, le compositeur Wim Mertens (20 août). A 68 ans, ce Limbourgeois poursuit un itinéraire personnel dans un univers exigeant à la fois de musique classique, répétitive et minimaliste. Prouvant via cette rare date wallonne que l'intérêt pour sa musique intemporelle est toujours vif et contemporain.