Créatrice d'Accessible Art Fair, Stephanie Manasseh a la bougeotte créative : à l'événement bruxellois bien en place (la 12e édition est prévue en octobre), cette entrepreneuse aux racines canadiennes et marocaines a ajouté en 2016 une version new-yorkaise. Multipliant les initiatives où se croisent sans complexe art et commerce, voici qu'elle propose un salon de printemps au coeur du Sablon. Le lieu choisi est déjà en lui-même source de curiosité puisqu'il s'agit de l'ancienne nonciature - ambassade vaticane - installée dans un impeccable décor néoclassique. Un hôtel de maître restauré selon son authenticité de début 19e siècle qui accueillera 25 artistes choisis par une demi-douzaine de curateurs. Dans l'intimité précieuse d'une maison qui fut aussi habitée par un bourgmestre de Bruxelles, Emile De Mot, on verra entre autres le travail de Jean-Luc Moerman, aux créations néo-psychédéliques colorées. Lui comme ses collègues seront présents pour un contact suivi avec le public.

L'ancienne nonciature, au Sablon. © PHOTOS PG

Du 20 au 22 avril à Bruxelles. www.accessibleartfair.com