Pour fêter son anniversaire de mariage, Christa avait programmé il y a 42 ans une excursion à la plage. Armés de pelles, les enfants ont fouillé le sable et buté sur un paquet soigneuseme...

Pour fêter son anniversaire de mariage, Christa avait programmé il y a 42 ans une excursion à la plage. Armés de pelles, les enfants ont fouillé le sable et buté sur un paquet soigneusement emballé. Il contenait un tableau de James Ensor. "Avec la récompense offerte, nous avons pu refaire notre terrasse", se souvient Christa. Cette histoire, contée pour la première fois, est la plus étonnante de celles que peuvent entendre les visiteurs de la quatrième Kunstuur de Malines, une exposition qui, en la chapelle du Saint-Esprit, face aux tours de Saint-Rombaut, associe à chaque tableau un récit raconté par une personnalité flamande célèbre ou moins célèbre, parmi lesquelles le Premier ministre Alexander De Croo ou le footballeur Raja Nainggolan, milieu de terrain à l'Antwerp. Issues tant de collections privées que publiques, les toiles exposées datent de la période comprise entre 1850-1950 et sont visibles jusqu'au 30 novembre.