Aussi convoitée par Novo Nordisk, la société gantoise Ablynx tombera finalement dans l'escarcelle de Sanofi. Le géant pharmaceutique français va mettre 3,9 milliards d'eu...

Aussi convoitée par Novo Nordisk, la société gantoise Ablynx tombera finalement dans l'escarcelle de Sanofi. Le géant pharmaceutique français va mettre 3,9 milliards d'euros pour s'offrir la pépite belge, spécialisée dans les nanocorps, des agents thérapeutiques qui combinent les effets des anticorps avec ceux des petites molécules. Son produit le plus avancé vise le traitement de la maladie de Moschcowitz, une maladie rare du sang. Sanofi va lancer des offres publiques d'achat pour réunir, au moins, 75 % des actions d'Ablynx. Le prix par action est fixé à 45 euros. Ablynx compte 900 employés en Belgique répartis sur trois sites, dont le site de production de Geel. Pour Sanofi, il s'agit du deuxième grand achat de l'année. En janvier, elle avait déjà acquis la société américaine Bioverativ, spécialisée dans le traitement de l'hémophilie.