Alors qu'elle continue à s'enliser, la crise catalane connaît ses premières conséquences économiques sérieuses. La possible déclaration d'indépendance combiné...

Alors qu'elle continue à s'enliser, la crise catalane connaît ses premières conséquences économiques sérieuses. La possible déclaration d'indépendance combinée à une sortie de l'Union européenne fait très peur aux banques qui ont leur siège social en Catalogne. Sabadell, cinquième banque espagnole, et CaixaBank, première banque catalane, détiennent, à elles deux, près de la moitié des dépôts placés en Catalogne. Fin de semaine dernière, pour protéger leurs clients et préserver leur présence dans la zone euro sous la supervision de la BCE, elles ont décidé de déménager leur siège social hors de la région. L'une à Alicante, l'autre à Valence. Elles ont profité d'un décret spécial du gouvernement espagnol qui rend un tel changement de siège social beaucoup plus aisé. Par Xavier Beghin