Jusqu'ici, Ryanair privilégiait la piste de la croissance organique. Elle vient de rompre avec cette pratique en prenant, dans un premier temps, 24,9 % du capita...

Jusqu'ici, Ryanair privilégiait la piste de la croissance organique. Elle vient de rompre avec cette pratique en prenant, dans un premier temps, 24,9 % du capital de Laudamotion, la nouvelle compagnie low cost de Niki Lauda. Elle montera rapidement à hauteur de 75 % dès le feu vert des autorités européennes de la concurrence. C'est la première fois que Ryanair va opérer des vols sous une autre marque que la sienne et la première fois aussi qu'elle travaillera avec des Airbus. Une opération très intelligente qui va lui permettre de renforcer sa position sur les trois marchés les plus importants de Lufthansa et d'ainsi capter la clientèle de la défunte Air Berlin. Laudamotion va, en effet, opérer des vols depuis Bâle, Vienne et les principales villes allemandes à destination de la Méditerranée.