Après des mois de tergiversations et de grèves, Ryanair a fini par faire preuve de bon sens. La compagnie a signé, ce jeudi 25 octobre, avec les délégations syndicales qui représenta...

Après des mois de tergiversations et de grèves, Ryanair a fini par faire preuve de bon sens. La compagnie a signé, ce jeudi 25 octobre, avec les délégations syndicales qui représentaient tant le personnel de cabine que les pilotes basés en Belgique, un préaccord historique. Au plus tard le 31 janvier prochain, le droit du travail belge s'appliquera à tous les pilotes et personnel de cabine de Ryanair en Belgique. Les tribunaux belges sont, en outre, reconnus comme compétents pour connaître tout litige éventuel. Ce préaccord n'est, évidemment, qu'un début. Place maintenant aux véritables négociations sociales pour régler les problèmes : les conditions de travail, les salaires, les horaires, etc. Quatre réunions sont déjà programmées avant la fin de l'année. Elles vont aussi intégrer des représentants des sous-traitants irlandais de Ryanair (Crewlink et Workforce) qui emploient du personnel belge.