"Gérard a créé le plus bel ensemble hôtelier du massif vosgien, c'est un travailleur acharné, un défenseur de l'esprit de famille qui caractérise ce haut lieu de la Bruche " préface Jean-Pierre Haeberlin (Auberge de l'Ill) dans le livre Saveurs d'Alsace, coécrit par le restaurateur en 2007.
...

"Gérard a créé le plus bel ensemble hôtelier du massif vosgien, c'est un travailleur acharné, un défenseur de l'esprit de famille qui caractérise ce haut lieu de la Bruche " préface Jean-Pierre Haeberlin (Auberge de l'Ill) dans le livre Saveurs d'Alsace, coécrit par le restaurateur en 2007. Gérard Goetz naît en 1955, le millésime où ses parents, Yvette et Julien, aménagent un routier doté de cinq chambres à Fouday, dans une superbe vallée verdoyante. Le bistrot marche. A la mort de son père, Gérard monte aux feux. Avec son épouse Marylène, il s'accroche aux casseroles. La clientèle apprécie, Michelin aussi. Ce sera un Bib gourmand. Variée, la carte adopte du saumon façon gravlax, crème aigrelette (15 euros), clin d'oeil à la cuisine nordique. Les parfums du wok de légumes façon thaïe séduisent les végétariens (18 euros). La choucroute garnie (17 euros) a ses fans, et sa soeur marine - choucroute de poissons (24 euros) - revendiquait, ce soir-là, dorade, lotte, coquille Saint-Jacques et saumon fumé sur un lit de chou. Excellente sauce au vin blanc. Entretemps, la famille s'est agrandie avec les charmantes Hélène et Eléonore, maintenant en piste. Gérard crée des chambres, multiplie les agréments, développe 2.000 m2 voués à la détente : spa, piscines chauffées, fitness, etc. Très prisée, la formule demi-pension propose la chambre, le petit-déjeuner et un menu de cinq plats changeant chaque soir. Dès le potage, le sérieux s'affirme. Les goûts sont francs et bien marqués. Le foie gras de canard maison, marbré, développe une subtile amertume. Un chutney aux fruits émoustille l'ensemble. Le quasi de veau en cuisson lente (62 ° C), rosé et goûteux, se décline aux girolles, sauce savoureuse, parfaite purée de céleri. Fromages et dessert concluent les menus du jour. Un credo qui respecte les produits. Tout se déroule dans une ambiance chaleureuse et sympa avec un service largement féminin en habits traditionnels. Menus à 25 et 29 euros (trois services), 47 euros (cinq services) et 59 euros (sept services).