Le nouvel album de Gaëtan Roussel est une petite grande merveille. Pour rappel, le natif de l'Aveyron (1972) n'a que 25 ans lorsque le premier album de son groupe Louise Attaque sort en 1997. Un succès inouï (2,8 millions d'albums vendus) qui ne se représente pas avec les troi...

Le nouvel album de Gaëtan Roussel est une petite grande merveille. Pour rappel, le natif de l'Aveyron (1972) n'a que 25 ans lorsque le premier album de son groupe Louise Attaque sort en 1997. Un succès inouï (2,8 millions d'albums vendus) qui ne se représente pas avec les trois suivants, même si les ventes restent cossues. Auteur compositeur interprète, Roussel diversifie ensuite sa palette via le projet Tarmac mais aussi la production et l'écriture pour autrui, notamment l'impressionnant Bleu pétrole, ultime témoignage discographique du vivant d'Alain Bashung. Parallèlement, Gaëtan entame un parcours à la première personne en 2010 avec l'album Ginger. Trois disques plus tard, débarque maintenant Est-ce que tu sais? pour lequel Roussel a laissé de côté ses habitudes précédentes consistant à butiner chez d'autres comparses et multiplier les rencontres musicales et les sons. Ce disque-ci, essentiellement composé en guitare-voix, puis garni d'arrangements en groupe en studio, est donc son projet le plus direct, organique et personnel. Sur des thèmes croisant fréquemment les sensations de l'amour - sujet infini -, Roussel livre quelques-unes de ses chansons les plus impeccablement mélodieuses, irrésistibles au sens radiophonique du terme et prêtes à être jouées en "vrai" live avec public, dès que possible. En Belgique à l'automne?