5 millions d'euros.

La perte d'exploitation affichée en 2018 par Weareone.world, la société derrière le festiva...