En 2020, les 10 économies en plus forte croissance seront situées en Afrique ou en Asie, à l'exception du Guyana, en Amérique du Sud. Ce tout petit pays de 780.000 habitants va occuper la première place avec une avance confortable : ses gisements pétroliers commencent à être exploités. L'extraction minière, le tourisme et les chantiers liés au secteur pétrolier vont doper cette économie.
...

En 2020, les 10 économies en plus forte croissance seront situées en Afrique ou en Asie, à l'exception du Guyana, en Amérique du Sud. Ce tout petit pays de 780.000 habitants va occuper la première place avec une avance confortable : ses gisements pétroliers commencent à être exploités. L'extraction minière, le tourisme et les chantiers liés au secteur pétrolier vont doper cette économie. L'industrie du bâtiment contribuera aussi au pic de croissance en Syrie, qui occupe la deuxième place : cet élan naît de la reconstruction du pays après une guerre civile dévastatrice, même si les combats continuent dans certaines zones frontalières. Une bonne gestion macroéconomique permet d'assurer une croissance durable dans les pays qui suivent. Le Bangladesh poursuivra sur sa lancée qui a commencé en 2004 et qui a permis de tripler la taille de son économie. Les taux de croissance en Birmanie et en Ethiopie se tassent après avoir connu des pics encore plus impressionnants. Le Népal et la Côte d'Ivoire sont un peu en retrait, mais se portent bien également. Le Bhoutan, qui évalue son développement à l'aune du bonheur national brut (BNB), affichera tout de même de bons résultats en matière de produit intérieur brut (PIB), l'indicateur classique. L'Inde, pays qui enregistre la plus forte croissance parmi les grandes économies, se fera de justesse une place dans le classement des 10 premiers, avec un PIB en hausse de 6,7%. La Chine, jadis figure incontournable de cette liste, est aujourd'hui un géant plus gros et plus lent, mais qui devrait maintenir une croissance autour de 6% pendant encore un an ou deux.