Malgré le coronavirus et les restrictions de déplacements qui en ont résulté, la redevance kilométrique a rapporté à la Flandre, entre avril 2020 et mars 2021, une somme record de 492 millions d'euros, soit 40 millions de plus que l'...

Malgré le coronavirus et les restrictions de déplacements qui en ont résulté, la redevance kilométrique a rapporté à la Flandre, entre avril 2020 et mars 2021, une somme record de 492 millions d'euros, soit 40 millions de plus que l'année précédente. Ce chiffre s'explique par une augmentation tarifaire de deux centimes par kilomètre imposée aux engins les plus lourds, accusés d'abîmer davantage les routes. Plus de la moitié de ce montant (53%) est payée par des transporteurs étrangers, avec en tête les Néerlandais et les Polonais qui assurent chacun plus de 10% des recettes. Le trafic a repris vigueur et selon Johan Schoups, le directeur de Viapass, il circule actuellement davantage de poids lourds sur nos routes qu'avant l'épidémie. L'essentiel des fonds collectés va à des projets visant à améliorer la mobilité, telles la construction d'une bande supplémentaire sur l'E40 entre Grand-Bigard et Affligem, la rénovation des équipements techniques de divers tunnels, etc. Au 1er juillet, les tarifs en vigueur en Flandre ainsi qu'à Bruxelles seront indexés pour tous les types de véhicules. En Wallonie, l'indexation est d'application depuis le 1er janvier.