Après avoir renouvelé un SUV crucial sur le marché actuel et obtenu le prix de voiture de l'année pour le petit XC40, Volvo revient à ses fondamentaux, à savoir le break. Ligne élégante rime rarement avec volume de chargement généreux, mais le nouveau Volvo V60 prouve le contraire. La proue reprend le style de la V90 en y ajoutant des optiques pointant en direction de la calandre et un bouclier sobre. De profil, il est assez ramassé, plutôt sportif. A l'arrière, presque tout le dessin repose sur les grands phares en forme de chandelles. En s'allongeant de 12 cm (4,76 cm), le nouveau break suédois fait la part belle à l'espace intérieur. Le volume de chargement du coffre passe de 430 à 529 litres tandis que les places arrière peuvent accepter des adultes de bonne taille. L'intérieur conserve sa patte suédoise qui fait oublier les origines chinoises de la maison mère Geely, mêlant élégance et technologie : boiseries, grand écran tactile et compteurs numériques. Tout l'arsenal de sécurité active est bien sûr au rendez-vous dont, en première mondiale, un freinage automatique d'urgence capable de se déclencher en cas de collision frontale. Lancement prévu à l'automne.

© PG